6 astuces simples pour rédiger des titres d’articles de Blog attirants

Vous en avez sûrement déjà fait l’expérience par vous-même lorsque vous survoliez le fil d’actualité d’un magazine d’information ou celui de votre compte Facebook. En effet, pour décider sur quel contenu vous allez cliquer, vous ne décidez pas toujours de façon rationnelle. 

Formulez des titres de Blog accrocheurs

Pour que le lecteur ait envie de lire un article, son titre doit générer de l’attention, ou du moins, de la curiosité. Cela fonctionne aussi bien sur une base objective qu’émotionnelle. Le titre doit livrer une raison, de manière explicite ou implicite, pour donner envie de cliquer dessus.

Le titre peut prendre la forme d’une question (un peu polémique) : en soulevant la question « L’Allemagne reviendra-t-elle bientôt au Deutsche Mark ? », l’auteur est ici presque certain de se faire remarquer. Cet article ne parle pourtant que d’un sommet des ministres des finances sur la crise de la dette dans la zone euro, où l’option du Deutsche Mark est finalement exclue et ne concerne qu’une phrase dans le texte.

Toutefois, un titre ne doit pas être toujours nécessairement provocateur ou tapageur. Il peut également être écrit de façon amusante originale pour se démarquer.

Par exemple, vous pouvez intituler un article peu original sur le thème des études à l’étranger comme ceci : « Les étudiants allemands préfèrent passer un semestre à l’étranger ». Cela donne déjà toute l’information et rien n’incite à une lecture plus approfondie de l’article. Un titre plus original sonnera ainsi : « Étudier là où les autres vont en vacances ». Ou « Soleil, sexe et séminaire », du moins si vous écrivez pour la presse à scandale…

6 astuces pour écrire des titres attirants et efficaces pour votre Blog

blog titres blog titres

 

Un titre habilement rédigé suscite la curiosité du lecteur : il le contraint à rechercher ce qui se trouve derrière…

 1 – La réflexion forcée empêche la créativité

Si rien de bon ne ressort de vos réflexions, ou du moins rien d’utilisable, c’est qu’il est alors temps de cesser de réfléchir à votre titre ! Commencez plutôt simplement par rédiger votre article de blog, ou occupez-vous de tout autre chose, pendant un court moment.

Si l’article est déjà écrit ou que le temps presse, lisez les cinq conseils suivants.

 2 – Un mauvais titre peut être un bon début de texte

Oui, vous avez bien lu. Un mauvais titre peut être un bon début de texte. Si vous avez déjà noté quelques lignes mais qu’elles ne répondent pas aux demandes de votre titre, il est toujours possible de les utiliser comme phrases d’introduction potentielles, ou comme titres de chapitre. Une panne d’inspiration peut être ainsi facilement déjouée de cette manière.

 3 – Le titre parfait peut parfois entièrement s’écrire de lui-même

Vous serez surpris d’écrire votre texte et de voir que, soudain, le titre parfait se trouve devant vous, écrit noir sur blanc. Vous le reconnaîtrez : si une phrase se distingue par son exactitude et la plaisance linguistique de l’environnement du texte, et que vous vous réjouissez intérieurement de votre prose, c’est que c’est alors probablement votre nouveau titre.

Parfois ce titre n’est pas encore tout à fait prêt car la phrase doit être encore un peu raccourcie ou mieux travaillée. Mais si elle a du potentiel, alors sachez l’exploiter et ne la laissez pas filer dans votre texte.

 4 – Brainstorming avec papier et crayon

Avant toute chose, au tout début de votre phase de création, vous ne devriez pas vous lancer tout de suite dans l’écriture de vos premières pensées à l’aide d’un document multimédia. Gardez un contact direct avec vos idées en utilisant un crayon et du papier.

Par ailleurs, les fautes de frappes et les e-mails que vous recevez en parallèle ne font que vous détourner du processus créatif. Écrivez alors des listes de mots associés à votre thème, afin de faire apparaitre sous vos yeux un champ sémantique.

Échauffez-vous en commençant par écrire simplement des phrases basiques, même si vous n’avez encore rien de vraiment défini en tête. Il y a une règle d’or pour les brainstormings : au début, aucune pensée ne peut être rejetée.

5 – Ne soyez jamais satisfait du premier résultat (même s’il paraît parfait)

La première idée est parfois réellement la meilleure. En particulier, pour un auteur entraîné, il est relativement facile de produire des idées utilisables dès le départ. Mais n’oubliez pas : le titre est la partie la plus importante de tout votre article de blog, car il contrôle l’accès entre le lecteur et le contenu. Consacrez-lui donc encore dix minutes de réflexion supplémentaire, même si vous en êtes déjà satisfait dès les premières minutes. En effet, il se cache encore souvent une nouvelle approche quelque part, ou tout du moins, un nouvel élément qui peut faire d’un bon titre, un titre parfait.

6 – Demander l’avis de vos collègues et faire de l’AB testing

Quand vous avez plusieurs options et que vous n’arrivez pas à vous décider tout seul, testez l’impact des titres sur vos collègues ou sur collaborateurs. Pareillement, lorsque vous n’êtes pas certain qu’une ligne soit compréhensible, vous devriez absolument rechercher un second avis.

Il arrive parfois, lorsque vous êtes vraiment plongé dans la matière, que vous exigez des connaissances du lecteur dont il ne dispose pas forcément. Demander l’avis des autres peut être alors très utile.

Par ailleurs, comme mentionné au début, la décontraction est très importante lors d’un travail créatif. Ce n’est qu’avec un esprit détendu que les pensées peuvent se déployer librement, dans toutes les directions.

Conclusion

Enfin, toutes les connaissances autour des facteurs qui contribuent à faire un bon titre vous sont d’une première aide, lorsque votre processus créatif s’enlise. Peut-être vous arrive-t-il parfois de vous assoir devant la fameuse feuille blanche et de ne pas savoir par où commencer ? Ou bien vous notez parfois des dizaines de titres possibles, mais aucun d’entre eux ne vous satisfait vraiment ? Dans ce cas, les conseils que vous venez de noter vous aideront, face à de telles situations et à sortir de l’impasse !

Résumé

Bon, alors même si nous parlons toujours de l’importance d’écrire du contenu de blog vraiment intéressant pour notre public, ça ne sert à rien si PERSONNE ne cliquait pas dessus ! Vous avez seulement une chance de faire une première impression et c’est le titre qui influence la décision du lecteur de lire l‘article ou non. Les titres accrocheurs peuvent faire ou défaire votre contenu. Il y a des façons infinies d’écrire un titre. Vous pouvez combiner les principes des titres pour obtenir encore plus de possibilités. Alors celles-ci sont des conseils et des astuces qui ont fait leurs : Sachez que le titre parfait peut parfois entièrement s’écrire de lui-même, un mauvais titre peut être un bon début de texte, faites du brainstorming avec papier et stylo, soyez ambitieux et ne soyez jamais satisfait du premier résultat, faites de l’AB testing et soyez précis et gardez-les courts ! Alors, la prochaine fois que vous devez écrire un titre accrocheur, utilisez ces formules de titre faciles et puissantes.

Maintenant que vous savez comment rédiger des titres accrocheurs, assurez-vous que les articles et le contenu que vous produisez s’adaptent bien à votre audience et à vos buyer personas.

Qu’attendez-vous ? Incitez vos lecteurs à s’accrocher à votre Blog !

Commentaires

commentaires