Articles promotionnels : 5 astuces pour qu’ils soient un actif plutôt qu’une dépense!

On va se l’avouer d’entrée de jeu. Les articles promotionnels, ou « promotional products » comme ils sont plus communément appelés en anglais, sont très souvent perçus comme un mal nécessaire au sein de votre département de marketing. Ils doivent le faire, mais ça ne les enchante pas plus qu’il ne le faut.

« Il faut que j’achète des «gugusses» à remettre lors de ma prochaine foire » qu’on entend souvent lors de l’appel exploratoire. Ou encore « Avez-vous des casquettes pas chères que je peut donner à mes clients ou mes employés » qu’on entend aussi.

Or, c’est exactement l’attitude qui fait que vos achats d’articles promotionnels figurent à titre de dépenses à la fin de l’année au lieu d’être des actifs dans votre rapport comptable. Mais ne vous en faites pas, je vous dirais que 95% des entreprises sont dans cette situation ! Voici 5 astuces pour changer cette façon de faire dans le futur.

1- Faites du temps votre allié

Qu’on se le dise à la base. Les articles promotionnels tels que la majorité des gens les utilisent ne sont pas très sexy. Ils sont utilisés comme « give-aways » mais très souvent achetés à la dernière minute sans réelle réflexion en amont.

C’est la principale raison d’ailleurs pourquoi les gens sont souvent déçus ou pas très excités lorsqu’ils les reçoivent. En effet, en achetant à la dernière minute, on s’enlève beaucoup de possibilités d’être créatif dans le monde des articles promotionnels.

Certains procédés de décoration ou de personnalisation prennent plus de temps à être exécutés. Dans certains cas, on peut aussi créer des articles entièrement sur-mesure, avec du temps bien sur.

Pourquoi donc ne pas inclure dans votre checklist préalable à vos foires de l’année, l’item qui vous fera penser, quelques mois à l’avance voire même en début d’année, à faire les achats de vos articles promotionnels relatifs à ces activités.

Et si vous n’avez pas cette fameuse checklist, vous pouvez en trouver une chez votre expert en articles promotionnels. Si vous en avez pas encore choisi un ou si celui-ci n’en a pas sous la main, je vous partage celle de Productions Extrême.

2- Offrez-vous la constance

En appliquant l’astuce #1, vous aurez ainsi le temps de vous assurer que vos achats seront reliés un à l’autre, et ainsi gagner en professionnalisme et sauver des dollars dans votre budget marketing.

Prenons l’exemple d’une entreprise qui planifie faire 2 foires au printemps et 2 foires à l’automne. En transmettant l’information à son spécialiste en articles promotionnels en début d’année, elle pourra regrouper ses achats si c’est possible de le faire, et avoir une bonne économie de volume.

De plus, en achetant vos produits au même moment, votre expert pourra s’assurer d’avoir une uniformité entre les items. Il pourra probablement faire en sorte d’appliquer les codes Pantone de votre image de marque aux items.

Ainsi, il fera en sorte qu’elle aura plutôt l’air d’une collection d’items brandés plutôt que d’un ramassis d’items disparates arborant votre logo.

3- La quantité vs la qualité

Nous avons planifié à l’avance les activités. Nous avons transmis l’information à notre spécialiste et nous avons économisé des dollars en réalisant le tout. Afin d’éviter que vous soyez gênés de donner certains des items que vous avez choisis, assurez-vous maintenant qu’ils reflètent l’image que vous voulez laisser de votre entreprise.

La meilleure façon d’y arriver, c’est de demander des échantillons au préalable pour tester le tout. Et comme on a le temps de le faire parce qu’on est plusieurs mois à l’avance, c’est une étape cruciale.

Quoi de pire que de recevoir un stylo qui n’écrit pas ou très mal d’un éventuel fournisseur ? Ou encore, un item qui se retrouve dans le fond du tiroir ou de la poubelle parce que beaucoup trop « cheap » ?

Choisir vos items en fonction du prix unitaire uniquement est la meilleure façon d’être amèrement déçus du résultat. Prenez le temps de tester les produits et soyez prêts à mettre quelques dollars supplémentaires afin d’avoir la qualité que vous voulez associer à votre entreprise.

Achèteriez-vous un véhicule tout rouillé pour y mettre le logo de votre entreprise et faire vos livraisons ? Habilleriez-vous vos employés avec des vêtements qui sont plein de trous ? Probablement pas. Ce pourrait être dommageable pour l’image de votre entreprise.

Vos articles promotionnels véhiculent eux aussi l’image de votre entreprise. Prenez le temps de choisir la qualité que vous désirez voir associer à votre entreprise, quitte à réduire la quantité ou à revoir la stratégie de remise. Vaut mieux avoir mieux et moins que pire et plus !

4- Faites vos achats en fonction de vos prospects

Comme dans n’importe quelle action marketing, il est important que vos efforts soient ciblés en fonction de votre persona. C’est vrai dans le cas des articles promotionnels aussi.

Prenez le temps de vous poser la question à qui cela s’adressera. Et qu’est-ce-que ces personnes aimeraient recevoir. Une erreur commune est de faire un achat en fonction des goûts du patron ou de l’acheteur plutôt que de le faire en fonction de la personne qui recevra.

Ça paraît simpliste comme astuce, mais je vous assure que c’est un problème qu’on rencontre régulièrement dans le domaine.

5- Choisissez votre conseiller en articles promotionnels consciencieusement

Si vous ne l’avez pas déjà, ou simplement pour valider la qualité de votre expert actuel, prenez le temps de choisir convenablement votre conseiller dans ces projets. Malheureusement, dans le domaine des articles promotionnels, beaucoup de « pseudo-experts » sont sur le marché.

La raison est fort simple. Les fournisseurs d’articles promotionnels ne font pas nécessairement de tri à la base pour déterminer qui pourra ou ne pourra pas distribuer leurs produits. Difficile donc pour le quidam de s’y retrouver et de distinguer le vrai expert du faux.

Au départ, voici quelques indices qui vous aideront à débusquer les faux experts :

  1. Ils arrivent chez vous avec des catalogues à la première rencontre
  2. Ils vous demandent ce que vous voulez comme articles promotionnels avant même de savoir à quoi ils serviront
  3. Ils vous parleront de prix avant que vous leur demandiez
  4. Ils vous diront qu’ils font affaires avec quelques fournisseurs plutôt que de faire partie d’une association comme le PPPC ou encore le PPAI qui sont les associations canadiennes et américaines de distributeurs d’articles promotionnels. Dans ces associations, nous avons accès à plusieurs centaines de milliers de produits différents plutôt que d’être limités à quelques fournisseurs seulement.
  5. Ils ne pourront vous offrir les services de décoration, de graphisme, de création sur-mesure de façon efficace dans la majorité des cas.

À partir de ces 5 astuces, vous avez tout ce qu’il faut pour réaliser votre prochaine campagne d’articles promotionnels. Et ceci s’applique également à vos vêtements promotionnels ou corporatifs.

En attendant, avec ces quelques conseils, vous êtes déjà beaucoup mieux équipés pour choisir avec succès votre expert ou les items de votre prochaine campagne !

Commentaires

commentaires