Conseils de community manager pour l’utilisation des LIVE  

La diffusion de vidéos en direct sur internet, notamment sur les réseaux sociaux est devenue une véritable mode. Ceci est dû à l’arrivée de plusieurs applications qui facilitent le live-streamings. Parmi celles-ci, je cible le plus souvent, dans le cadre de mon travail, Facebook live, Périscope, Meerkat. Il s’agit d’un format dynamique désormais incontournable à tout community manager, car il permet d’interagir en temps réel avec les internautes et de les fédérer autour d’une image de marque.

Aujourd’hui, plusieurs géants du web se sont déjà jetés dans le bain dont Facebook afin de concurrencer Périscope. En tant que community manager confirmé, je vous propose quelques conseils qui vont te permettre de réussir tes LIVE sur internet.

 

Avant le LIVE

Un direct sur les réseaux sociaux ne se fait pas n’importe comment.

D’abord, il faut préparer le préparer minutieusement en t’assurant que ta ligne éditoriale répond bien aux besoins de la communauté en ligne. Par exemple, sur une plateforme comme Deezer, j’ai constaté qu’il existe une collaboration permanente avec différents artistes afin d’organiser des concerts privés ou réaliser des interviews. Et ça marche !

L’utilisation des LIVE est alors particulièrement recommandée lorsque tu souhaites impliquer ta communauté et surtout lui donner l’opportunité de te poser des questions. Il est aussi important de savoir que l’algorithme qui trie les publications sur certains réseaux sociaux tels que Facebook accorde une grande importance aux lives par rapport aux textes, vidéos et photos.

Tu souhaites optimiser ta stratégie et surtout accroitre l’engagement de ta communauté en ligne ? Il est important de prévoir quelques aménagements qui vont te permettre de te lancer sans réels soucis l’utilisation des LIVE. Après tout, le fait de faire un direct est assez sensible dans la mesure où toute erreur se ressent directement et ceci pourrait avoir une incidence négative sur tes échanges.

Dès lors, il faut bien choisir ton type de connexion internet. Le Wi-Fi est recommandé et il faut veiller à disposer d’un signal fort pour que le live ne s’interrompe pas, car cela te fait perdre des spectateurs. Ensuite, il faudra bien choisir le lieu où vous allez faire le live en misant sur un décor irréprochable et une lumière efficace. En ce sens, tu dois penser à éviter de dévoiler toute annonce non professionnelle.

Réfléchis surtout au déroulement de la retransmission avant de démarrer l’utilisation des LIVE. Ce qui te permet d’éviter toute improvisation qui pourrait altérer la qualité du live.

Avant de démarrer le live, il est aussi important de t’entrainer. Encore une fois, le direct ne tolère pas les erreurs et celles-ci peuvent avoir des mauvaises répercussions sur ton image. Dès lors, tu n’as pas vraiment l’habitude de t’exprimer devant une caméra, il faut te préparer le plus possible afin de roder ton discours. D’ailleurs, des réseaux sociaux comme Facebook te permettent d’effectuer des tests dans les conditions du direct afin de s’y habituer.

Enfin, une fois le Live lancé, il faudra penser à communiquer dessus le plus possible. En effet, une plateforme comme Facebook Live représente un véritable relais interactif et te permet de lancer un teaser qui présente ton futur live. Du coup, les internautes intéressés par le live pourront facilement le partager. D’ailleurs, ils vont recevoir un rappel qui leur avertit de l’imminence du Live.

Bien entendu, le mieux de chercher à promouvoir ton live sur les autres réseaux sociaux, notamment Twitter, Google+, Linkedin ou Instagram. Je prends l’exemple de la chaine History qui avait misé sur l’utilisation des LIVEsur les Facebook et Twitter avec astronautes de la Nasa. Pour l’occasion, les abonnés de la page Facebook de la chaine de même que ceux de Twitter ont eu droit à plusieurs rappels.

 

Quelle attitude adopter pendant l’utilisation des LIVE ?

Pendant le live sur internet, ton principal défi est de chercher à rester naturel et décontracté. Pour cela, il faut te détendre au maximum afin d’être à l’aise. En effet, si ton objectif est de convaincre ta communauté, tu n’as pas vraiment le choix. Dès lors, mises sur le naturel, car tu es humain comme ceux qui te regardent.

Une fois que le live a démarré, présente-toi rapidement et donne quelques indications sur ton entreprise. Ensuite, il faudra expliquer aux internautes les thèmes qui seront abordés dans la vidéo à travers un bref sommaire. En effet, les internautes n’ont pas souvent idée du temps qu’ils vont passer à visionner ton live. N’oublie pas de les encourager à s’abonner si ce n’est pas le cas.

Ensuite, il faut savoir que le principal avantage de l’utilisation des LIVE reste le fait d’interagir avec les internautes. Sur Facebook Live, par exemple, les utilisateurs ont la possibilité de faire des commentaires et surtout de poser des questions durant le déroulement du live. En tant que diffuseur, il devient alors possible de savoir comment ta vidéo est perçue par la communauté.

Le plus important durant le live, c’est de donner l’impression que tu es proche des internautes. En effet, l’utilisation des LIVE sur Facebook ou ailleurs ne doit pas prendre la forme d’une émission de télévision. C’est justement le côté humain qu’il va falloir aller chercher. D’ailleurs, tu ne dois pas hésiter à dire à tes internautes que tu apprécies leurs interventions.

 

Après le Live

C’est le moment d’analyser l’impact de ta vidéo. Pour cela, tu peux analyser les résultats tels que le nombre de visionnages et aussi le nombre de réactions des internautes.

Ensuite, il est important d’optimiser l’enregistrement de la vidéo, car elle va rester dans le fil d’actualité du réseau social. Dès lors, le nombre de visionnages va augmenter au fil des heures.

 

Voilà, tu disposes maintenant de tout ce dont tu as besoin pour réaliser un live dans les meilleures conditions possibles. N’hésite pas à rédiger un petit texte dans lequel tu vas remercier tous ceux qui ont pu participer au live. Ce qui va permettre de générer un taux d’engagement élevé aussi bien pour la vidéo que celles qui vont suivre.

Commentaires

commentaires