Le manque de temps en affaires: l’excuse parfaite!

Avouons-le. En tant qu’entrepreneur, le manque de temps est la principale excuse que vous vous donnez pour ne pas créer le contenu et interagir sur les médias sociaux comme vous devriez le faire. Comme votre entreprise mérite que vous le fassiez. Mais cette excuse est-elle valable ou est-ce seulement un manque de connaissances ou d’organisation qui vous manque pour y arriver?

Il existe pourtant quelques actions très simples pour parvenir à être présent dans la vie de tous les jours de nos clients et prospects. Et quand je dis très simples, c’est vraiment d’une simplicité enfantine. Reste à voir ensuite si vous ferez partie du 99% des gens qui lisent un article et qui trouvent qu’il a plein de sens mais qui ne prennent pas action ou si vous vous déciderez à vraiment mettre de l’avant ces quelques conseils tout simples.

Analysez vos forces

De mon coté, j’aime bien écrire et j’ai de la facilité à trouver les mots pour expliquer. Certains d’entre vous n’aimeront pas ce médium et préfèreront y aller de vidéos ou de pièces audio avec des podcasts. L’important est que vous soyez à l’aise avec la méthode que vous utiliserez en priorité. C’est ce qui rendra votre création de contenu plus authentique et plus fluide.

Pour créer un article de 1500 mots, certains prendront 2 ou 3 heures alors que d’autres n’auront pas fini encore à la fin de la journée. Il est important de choisir le médium qui correspond le mieux à vos intérêts et à vos aptitudes de façon à être le plus productif que possible.

Bloquez un moment

Il est impératif d’avoir un moment dans votre horaire qui est dédié à votre création de contenu ou à l’interaction avec votre audience. Et ne me dites pas que vous n’avez pas le temps. C’est une question de priorité. Cette action de créer du contenu fait partie de votre planification marketing pour l’année. Ne pas avoir de temps revient à dire que votre marketing n’est pas une priorité. Si votre marketing n’est pas une priorité, ne vous posez pas de questions à la fin de l’année si votre entreprise n’a pas connu de progression.

Faites EXPLOSER votre liste de courriels

  • 21 tactiques qui feront grossir votre liste de courriels à une vitesse fulgurante!
  • Les ressources pour y arriver et le tout entièrement GRATUITEMENT!

Ce moment doit être placé dans une plage horaire dans laquelle vous vous savez le plus productif que possible. Aussi, assurez-vous que les distractions seront au minimum, souvent en début ou en fin de journée, selon ce qui vous convient le mieux. Bref, bloquez ce moment, le même jour chaque semaine, au même endroit dans votre agenda. Respectez ce moment religieusement.

Créez votre contenu

Appelons-la votre « séance créative ». N’oubliez pas que vous vous adressez à votre audience. Votre client type. Votre persona ou un de vos persona. Que cette audience soit principalement des clients ou des prospects n’importe peu. Il faut que votre contenu « parle » à un segment bien précis de votre audience.

Ne tombez pas dans le piège de vouloir parler à tout le monde en même temps ou encore de parler de ce que VOUS avez envie sans égard à qui vous lira. Oui il est important d’être inspiré par le sujet que vous abordez mais il l’est encore plus d’écrire pour être lu (ou écouté) par un segment de votre audience à qui ce contenu risque d’être d’une importance capitale.

Ne tombez pas dans la recherche de perfection. Au contraire même, la spontanéité rend vos interventions plus humaines, plus authentiques. Comme la majorité des gens font ou feront affaires avec vous parce qu’ils vous choisissent vous, soyez vous-mêmes et n’ayez pas peur de démontrer certaines faiblesses. Aucun mal à ça tant qu’on ne parle pas de travail bâclé!

Personnellement, je sais que parfois mes phrases ont des tournures un peu « carrées » et que certaines fautes d’orthographes se glissent ici et là. Je vous fais une confidence. 95% des gens qui me le souligne n’écrive pas eux-mêmes. Entre écrire avec une faute par ci par là et je pas écrire du tout, je choisi la première option sans même hésiter!

Documentez votre « séance créative » pour palier à votre manque de temps

Pendant cette « séance créative », pourquoi ne pas documenter le processus de création. C’est une façon extrêmement facile de communiquer avec votre audience sans avoir à recréer d’autre contenu. C’est un peu comme créer une bande-annonce de film dont le produit final est votre pièce de contenu, et de la publier à la TV (Facebook), à la radio (Instagram) sur des supports imprimés (Twitter) et sur des panneaux publicitaires (Snapchat).

Vous aurez compris que les plateformes de médias sociaux ne sont pas nécessairement reliées aux autres méthodes plus traditionnelles que j’ai énumérées. Par contre, si on reprend l’exemple d’un film, vous avez une petite idée des budgets nécessaires pour utiliser les supports que j’ai nommés ci-dessus. Pour ce qui est des plateformes qui les suivent dans l’énumération, il n’en coute strictement rien de les utiliser.

Qui plus est, en terme de temps, on parle de quelques secondes, minutes tout au plus, pour parvenir à garder un contact avec votre audience sur 4 différentes plateformes. Prenez quelques instants pour jeter un oeil sur ce que j’ai fait personnellement dans le cas de cet article sur les plateformes énumérées simplement en cliquant sur la plateforme pour vous dirigez vers mes profils personnels.

Recyclez votre contenu sur les autres plateformes

Lorsque vous aurez terminé de créer votre contenu, la façon facile et de palier au manque de temps est de « recycler » votre contenu en le diffusant sur les différentes plateformes disponibles. Attention toutefois de ne pas le faire seulement avec des outils automatisé comme Buffer ou encore CoSchedule, dont je vous ai déjà vendu les mérites il y a quelques mois. Certes, ces plateformes vous font sauver un temps énorme. Toutefois, comme le contexte est un atout important quant au succès d’une publication, prenez quelques secondes pour le faire de façon « native » à l’occasion afin de maximiser votre effet.

La portée que ces plateformes sera sans doute améliorée également, même si aucune étude en ce sens n’en fait état. Il y a fort à parier que les grands manitous de ces différentes plateformes vous remercieront de publier directement à partir de leur plateforme plutôt que d’utiliser un agrégateur en vous accordant une portée plus importante.

Donc, dans les faits, disons pour les besoins de la cause que nous prenons l’exemple de ce texte. Je vais assurément l’intégrer dans mon outil Co-Schedule afin de m’assurer qu’il sera relayé à quelques reprises dans les prochains jours sur mes différents profils sociaux. Je parle ici de ma page Facebook, de mon compte Linkedin ainsi que Twitter. Puis, j’utiliserai un autre outil qui me permet de créer de petites vidéos très simples et publier sur Instagram et sur mon compte personnel Facebook. Finalement, je ferai un ou deux ou trois snaps sur Snapchat afin d’informer les gens de la sortie de mon texte.

Puis, je vais probablement faire une capsule vidéo sur Facebook live, pas trop longue, peut-être quelques minutes tout au plus, pour réviser ce texte sous forme de vidéo. Je reprendrai sans doute ce vidéo sur Facebook live pour le rediriger vers Instagram, ou une partie de celui-ci du moins. Idem sur Snapchat.

Voyez, avec une seule source, je vais documenter du contenu pour une bonne semaine… Sans avoir à recréer du contenu. Je vais peut-être discuter des commentaires que je recevrai sur les différentes plateformes, les commenter, les bonifier. Le seul temps que tout ceci me prendra par la suite, c’est le temps de tourner le vidéo ou de faire le « snap » ou la publication… Quelques secondes à quelques minutes tout au plus… Donc avec au plus 1 heure de mon temps, je pourrai alimenter les comptes de médias sociaux toute la semaine à partir d’une seule source de contenu. Pas mal non?

Partagez sur des plateformes tiers

Une autre chose que vous pouvez faire avec votre contenu, c’est le partager dans des groupes sur Linkedin, dans Linkedin Pulse, sur Facebook, sur des forums spécialisés, des blogues tiers. Bref, il y a une multitude d’occasion de réutiliser ce contenu que vous prenez le temps à créer afin qu’il vous amène du traffic sur une plus longue période.

Attention toutefois au contenu dupliqué s’il s’agit d’article de blogue. Il est en effet préférable de modifier légèrement le texte ou d’en faire un simple résumé qui sera publié sur ces plateformes et qui dirigera ensuite le lecteur vers votre site internet afin de terminer sa lecture. Sinon, Google pourrait vous prendre en grippe et vous pénaliser sur votre référencement.

Rincez et répétez!

Voilà! Avec quelques heures pour créer votre contenu, puis, 1 heure ou 2 dans la semaine pour le diffuser partout, vous allez « rouler » pendant quelques jours sur cette pièce de contenu et vous assurer que votre audience ne manquera pas de voir ce bijou que vous avez créer pour eux. Le manque de temps ne peut donc plus être une excuse. Vous allez être présent à leur esprit et il y a fort à parier que vous entendrez plus souvent la phrase « Ha oui, j’avais oublié! ».

Ils vous diront en effet cette phrase lorsqu’ils vous appèleront pour faire affaire avec vous et que votre publication ou votre texte, probablement pas du tout relié avec l’objet de leur commande, leur a rappelé qu’ils devaient prendre contact avec vous pour commander ce truc qu’ils repoussaient depuis trop longtemps…

Préparez-vous maintenant à recommencer, pour rester à la vue dans les semaines qui viendront!

 

Commentaires

commentaires