La tendance marketing #1 dont vous devriez tirer parti dans les 180 prochains jours

Le marketing de contenu a connu un essor incroyable dans les dernières années. Les marques ont adopté leur stratégie de création de contenu. Plusieurs d’entre elles ont commencé à tenir un blogue, question d’entretenir et d’informer leur clientèle. Ça fonctionne.

S’il y a autant d’entreprises qui s’y adonnent maintenant, c’est que le marketing de contenu est gagnant. Une différence majeure entre les PME et les grandes entreprises cependant, c’est qu’elles n’ont pas la portée immédiate des grandes marques et n’ont pas la patience d’attirer le public à leur site petit à petit, à l’aide de leur stratégie de création de contenu… Et comme c’est parfois difficile de mesurer le ROI (retour sur investissement) d’un blogue, plusieurs de ces petites et moyennes entreprises abandonnent malheureusement leur stratégie de création de contenu.

Étant moi-même propriétaire de trois PME, je me suis donc intéressé à ce qui déclenchait une action concrète chez les gens. Qu’est-ce-qui attirerait les consommateurs à s’intéresser à mes entreprises et de quelle façon allais-je m’y prendre. J’ai donc testé plusieurs méthodes dans mes propres entreprises mais aussi observé ce que les autres font avec leur propre marketing. J’ai également conseillé  plusieurs clients dans le même sens dans les derniers mois. Je vous suggère donc ce qui sera selon moi, la tendance #1 dans les 6 prochains mois (parce qu’ensuite, on devra évoluer vers autre chose) qui fera en sorte que votre liste grandira plus rapidement.

Les gens sont prêts à payer pour du contenu éducatif de qualité

Ce que j’ai eu la chance d’observer, c’est que les consommateurs sont prêts à « payer » pour du contenu éducatif. Et si j’ai mis le mot « payer » entre guillemets, c’est que je ne parle pas nécessairement de transaction financière immédiate. Je parle de vous offrir quelque chose que vous désirez vraiment d’eux, en échange d’un contenu éducatif que vous aurez créer pour répondre à un de leur besoin.

L’internet rend l’accès à l’information facile et gratuite (enfin presque). Autant il y a des informations dont les bases sont douteuses sur le web, autant il est relativement aisé de dénicher des sources de qualité sur à peu près n’importe quel sujet. Les consommateurs aiment bien trouver les solutions à leurs problèmes avant de décider s’ils feront exécuter les travaux ou s’ils s’en chargeront eux-mêmes.

Pensez-y 2 secondes. Que ce soit un truc pour sauver des dollars lors de votre prochain rapport d’impôts, pour réparer votre robinet de la salle de bain qui fuit, pour le marketing de votre entreprise ou encore pour votre pelouse qui jaunit beaucoup trop facilement quand l’été arrive, on effectue tous une recherche préalable à la visite ou à l’appel de l’expert. On veut savoir de quoi on parle avant d’appeler et surtout, on veut valider si jamais nous sommes en mesure d’exécuter ou non, nous-mêmes, les travaux en question.

Comment pouvez-vous éduquer vos clients et prospects?

À partir d’un bonne séance de « brainstorming », vous pourrez trouver facilement quelques idées à intégrer à votre stratégie de création de contenu et que vous pourrez mettre de l’avant pour éduquer les consommateurs. Les attirer chez vous. N’ayez pas peur de donner votre recette. Vous vous dites surement: pourquoi le plombier livrerait la façon de faire sur comment réparer le robinet de salle de bain sur le web alors que c’est ce qu’il fait dans la vie? Pour la même raison que la plupart des grands chefs ont des sites internet livrant leurs recettes ET un restaurant qui vous les sert tout préparées. Ce n’est pas parce qu’on sait quelque chose qu’on veut nécessairement la prendre en charge.

Mais une chose est certaine. La personne qui apprendra comment faire un truc en rapport avec votre secteur d’activités sur votre site reviendra pour y trouver d’autres contenus intéressants. Et éventuellement, si vous faites bien les choses et que vous leur livrez du contenu de qualité, vous en récolterez fort probablement des dividendes. En attendant que ce consommateur vous ouvre son porte-feuille, vous voudrez toutefois déterminer ce que vous allez demander en échange de ce contenu que vous leur offrez « gratuitement ».

Déterminez une contrepartie intéressante pour vous

En échange de ce contenu de qualité, vous pouvez vous faire « payer » d’une multitude de façons. Il suffit de penser dans votre stratégie de création de contenu, à ce qui est le plus valable à vos yeux. Est-ce-que vous demanderez simplement un courriel afin d’inscrire le consommateur sur votre liste et ainsi pouvoir le rejoindre facilement dans le futur? Est-ce-que ce sera une compensation monétaire volontaire (c’est le client qui décide du montant de la contrepartie) ou fixe? Est-ce-que vous leur demanderez de s’inscrire sur votre page Facebook? De partager un message? Votre page? D’inviter leurs amis via un courriel? De participer à un sondage? Bref, il y a une foule d’informations qui pourraient être « payantes » pour vous et que les gens sont prêts à vous donner en échange d’un contenu de qualité. Déterminez ce que vous aimerez avoir et déployez le tout.

Attention à la qualité de votre travail. Elle rejaillira sur votre réputation par la suite, positivement ou négativement selon le cas. Soyez donc attentifs aux détails. Profitez de la vague qui durera encore quelques mois pour grossir votre liste de clients potentiels à grande vitesse!

Commentaires

commentaires