Une stratégie marketing oui! Mais jusqu’à quel moment?

« On mettra les efforts qu’il faut pour mettre en place une stratégie marketing dans les prochains mois. On aimerait ainsi générer plus de clients pour l’entreprise. » Voilà en gros l’extrait de votre dernier meeting de direction. Il vous faut absolument amener plus de clients à se diriger vers vous. On commence quand? On arrête quand?

Cette stratégie marketing sera sans doute une réussite. Les idées sont déjà en place, vous avez identifié votre cible. C’est bien aligné avec votre mission et vos valeurs. Les procédés sont sélectionnés avec soin. On rejoindra la clientèle exactement là où elle se trouve. Même les points de mesure ont été sélectionnés et seront mis en place afin de voir les endroits où on devra peaufiner certains trucs. C’est un succès assuré. Normalement, selon les pronostics très conservateurs, vous vous attendez à vous des résultats tangibles après trois mois, et avoir votre vitesse de croisière après six. Ce sera un grand succès!

La stratégie marketing: le début et la fin!

Donc une fois mis en place, sans doute vous avez prévu surfer sur la vague qui sera créée. Et comme elle sera grande (en fait dans votre tête vous vous imaginez plus un tsunami!), cela devrait vous permettre d’être bien positionnés pour plusieurs mois, voir des années.

« Tout ce processus nécessite que vous preniez du temps. Du temps pour tester. Du temps pour échouer. »

Dans votre planification en fait, après les six mois d’implantation qui vont vous amener à votre vitesse de croisière, vous allez être en mesure de vous affairer à d’autres trucs qui nécessitent également votre attention. De toute façon, avec les outils de mesure de performance mis en place, vous vous dites que vous aurez les alertes qu’il faut pour recommencer un autre projet marketing lorsque les chiffres vous le dicteront. Erreur!

L’évolution, ça vous dit quelque chose?

Vous ne questionnerez pas que l’évolution des méthodes marketing est réglée sur la vitesse Grand V depuis plus d’une décennie maintenant. De nouvelles applications voient le jour chaque semaine. Des nouvelles méthodes toujours plus ingénieuses les une que les autres sont mises de l’avant régulièrement. Il y a aussi ces plus vieilles méthodes, ou plateformes, qui elles aussi évoluent. On n’a qu’à penser aux ajustements incessantes de l’algorithme de Google. Ou aux nouveautés sur Twitter, Facebook.

La migration des médias imprimés vers les plateformes numériques. Ces moyens de faire qui sont là depuis plus longtemps mais évoluent eux aussi. Ils ont de nouveaux paramètres qui « améliorent » les façons de faire. Je le dis entre guillemets puisque les évolutions ne sont pas toujours pour le mieux dans les moindres détails. Mais quoiqu’il en soit, disons à tout le moins que les les règles du jeu changent constamment.

Or, à la minute où vous cessez de vous informer, de vous occuper de votre marketing sous prétexte que tout va bien et que la vague est bonne, c’est le début de la fin. Pas dans les chiffres peut-être. Mais vous êtes déjà sur la pente descendante puisque le retard que vous prendrez sera difficile à rattraper et vous demandera plus d’efforts et d’ajustements que si vous aviez continuer à vous en occuper au jour le jour.

Tester et échouer. La clé d’une stratégie marketing saine

Tout ce processus nécessite que vous preniez du temps. Du temps pour tester. Du temps pour échouer. C’est inévitable mais c’est nécessaire pour bien pouvoir être aux avant-postes dans votre marketing et surtout y rester. N’ayez pas peur de cet échec. Ou du ridicule. C’est en testant ces nouvelles méthodes, en tentant de trouver un angle pour y présenter votre entreprise ou vos produits que vous découvrirez peut-être le prochain « tsunami » qui propulsera votre marketing vers de nouveaux sommets!

Commentaires

commentaires