Pourquoi vos vacances nuisent à votre vie professionnelle?

Entrepreneurs, vous avez surement déjà vécu une baisse d’énergie au bureau lorsque vous êtes revenu de vacances. Un espèce de sentiment de tourner en rond alors qu’on est supposé avoir les batteries pleines, pourtant… Quand on est entrepreneur, le sentiment de perdre le momentum au retour de vacances est un phénomène qu’on vit très souvent. Peut-on se servir de nos vacances pour relancer notre vie professionnelle ou est-ce-qu’au final, ces vacances ne font que nuire à notre travail?

À cette époque de l’année dans mon coin de pays, on a tous très hâte que l’hiver se termine et qu’il laisse place au printemps! Même s’il n’a pas été très froid cette année, on souhaite les journées plus longues et les terrasses plus que jamais. Plusieurs se laisseront tenter par un voyage vers les pays à la température plus clémente pour accélérer le processus. J’en fais d’ailleurs partie, moi qui suis allé passé 12 magnifiques journées au Mexique avec ma douce moitié récemment!

La perte de momentum

Alors qu’on quitte pour des vacances, on sait pertinemment comment ça se passe au bureau dans les jours précédant notre départ. Journées de fou, des heures qui s’allongent, le sentiment d’avoir oublié des trucs, de déléguer plein de tâches… Bref, on quitte avec le sentiment qu’on a VRAIMENT besoin de vacances avec cette effervescence presque trop folle tout juste avant de fermer la porte à clé derrière nous.

On a souvent le sentiment qu’on a accompli beaucoup de trucs avant de partir, alors on quitte avec le sentiment du devoir accompli parce qu’on a tellement travaillé fort… Alors qu’on arrive dans notre hôtel, notre condo, notre chalet, on prendra quelques jours pour décompresser. Ces moments sont magiques même si on pense encore souvent aux derniers jours au bureau. À ces trucs qu’on a possiblement oublié. Ou encore à ce client qu’on a oublié de rappeler tout juste avant de partir…

Puis, viennent les jours où on a complètement décroché. Pour certains, ces jours arrivent vers la 2ème ou 3ème journée, pour d’autres, un peu plus tard. Peu importe, vient un moment où on sent qu’on est en mode « vacances » pour VRAI! C’est ce moment qui est paradoxalement si plaisant et si dangereux à la fois! On y perd nos repères de notre « beat » de vie professionnelle… notre momentum.

Comment les vacances nuisent à votre vie professionnelle

Cette perte de rythme se fait sentir rapidement à votre retour. Alors que vous revenez au bureau le corps gorgé de nouvelle énergie, la tête elle, ne semble pas vouloir se remettre en marche. Vous avez certes pris quelques moments pour raconter à quel point l’excursion de plongée que vous avez fait ou le somptueux repas que vous avez pris dans un restaurant unique étaient agréables. Mais une fois ce moment passé, il est temps de se remettre au boulot. Et la tête a de la difficulté à s’y remettre… Elle ne veut pas reprendre là où elle a laissé…

Alors que vous peinez à reprendre votre rythme, les dossiers continuent de s’accumuler. Sans compter les quelques projets qui nécessitent votre attention personnelle à votre retour puisqu’ils avaient été mis de coté pendant votre absence en attendant votre attention. Vous vous retrouvez donc vite débordé, à faire des heures « supp » pour reprendre le temps perdu. Et donc, perdre votre énergie accumulée lors de votre dernier voyage… Vous voilà bien avancé maintenant!!

Voir dans l’avenir, une solution à votre problème!

Pour ma part, j’ai fait face à cette problématique à plusieurs reprises dans les dernières années. Après avoir lu sur le sujet et chercher des solutions, j’en suis venu à quelque chose de très simple. Je vous partage ce petit truc pour ne pas que vos vacances nuisent à votre vie professionnelle. Apprenez à voir dans l’avenir! Oui Oui! Voir dans l’avenir. En fait, plus simplement, essayez de prévoir, avant votre départ, les trucs que vous aurez à faire à votre retour. Je dis avant votre départ parce qu’idéalement, il faut que tout soit fait avant de quitter. Sinon, vous pouvez toujours prendre une petite heure dans l’avion en vous rendant à destination pour le faire si jamais la vie trépidante de vos derniers jours au bureau avant votre départ ne vous l’aura pas permise.

Alors qu’une bonne partie de vos tâches au retour sont déjà établies, que vous savez déjà où vous devrez donner de la tête, le rythme se reprend beaucoup plus facilement. Cette petite étape simplifiera énormément votre retour, vous verrez!

Les objectifs familiaux; un « boost » supplémentaire d’énergie!

Je vous donne un dernier petit truc que j’ai moi-même testé cette année. Vous savez, alors que vous êtes installé confortablement sur la plage avec votre douce moitié, que votre planification du retour est terminée et donc, que vous êtes assuré qu’il soit impossible que vos vacances nuisent à votre vie professionnelle, vous discutez souvent de ce que vous aimeriez faire l’été prochain, l’an prochain, des objectifs que votre couple aimerait bien accomplir, etc…

Or, la fixation de ces objectifs familiaux viennent souvent avoir l’effet d’un « Red Bull » sur votre énergie au retour. Dans mon cas, c’est comme un triple expresso qui me propulse sur le chemin vers l’atteinte de ces buts que nous nous sommes fixés. C’est un peu l’envers de comment je me sentais auparavant, lorsque je n’avais pas pris conscience du pourquoi je perdais ce momentum en vacances.

Bref, sachez bien profiter de vos vacances. Mais prenez le temps de bien planifier votre retour. Vous pourrez conserver cette énergie emmagasinée lors de votre séjour à l’étranger bien plus longtemps et ainsi surfer sur la vague de vos vacances un peu plus longtemps!

Commentaires

commentaires